Valoriser la mère que je suis par Isabelle Dagenais

Ecrit par Isabelle Dagenais le 1 novembre 2010 – 17:11 -

Nous avons toutes expérimenté cet écart entre ce que nous sommes et qui nous voudrions être. Est-ce possible de réconcilier les deux, en valorisant chaque aspect? Bien sûr!

Certaines d’entre nous achètent des livres de cuisine, un tapis roulant ou des paniers de rangement parce que nous considérons que ce serait bien de cuisiner davantage, de faire de l’exercice ou encore d’être organisée. Cela nous semble la bonne chose à faire et nous aspirons à développer ces habitudes de vie.

Or nous savons par expérience que nous atteignons rarement notre objectif, c’est alors que l’enthousiasme du début fait place à la déception. Et cette déception est souvent ressentie envers nous et il arrive même d’éprouver un sentiment d’échec!

La maternité semble contribuer à cet écart entre l’idéal et la réalité. Car il ne s’agit plus d’objectif simple et sans conséquence. Non, il est question du bien-être de notre enfant et de notre rôle de mère. D’ailleurs, plus je rencontre des mères, plus que je constate ceci : nous donnons à notre enfant ce que nous avons et non pas ce que nous voulons. Comment serait-il possible de transmettre la passion pour l’aventure à notre enfant si nous préférons la routine et la stabilité? Aucune métamorphose complète de notre personnalité et de nos valeurs ne se produit lors de la naissance de notre enfant! Nous devons donc faire avec le modèle de base et en être fières!

Valeur de société ou valeur personnelle

Nous savons ce que nous devrions faire ou être pour être une bonne maman. De plus, nous sommes bombardées d’informations et de recommandations. Chaque spécialiste (dentiste, pédiatre, ostéopathe, éducatrice, psychologue, etc.) veut nous sensibiliser à l’importance du bien-être de notre enfant. Or, à ce jour, je n’ai rencontré aucune mère qui parvient à mettre en pratique toutes ces recommandations telles que : passer la soie dentaire quotidiennement à son enfant, amener son enfant chez l’ostéopathe suite à une chute, toujours respecter la routine du dodo et préparer des repas équilibrés trois fois par jour! Cette mère n’existe pas! Pourquoi? Parce que nous sommes des êtres humains, ce qui signifie que nous sommes des êtres uniques et complexes.

Évidemment aucune mère n’est contre le concept de donner le meilleur à son enfant, mais chacune a sa propre vision de ce que cela représente. Nous éduquons notre enfant à partir de qui nous sommes et particulièrement en lien avec nos valeurs. Dans les moments où nous ressentons de la culpabilité de ne pas arriver à tout faire, il serait intéressant de faire la distinction entre ce que la société valorise et ce qui compte réellement pour nous!

Transmettre nos valeurs

Nous inculquons nos valeurs à notre enfant par les choix et les actions que nous faisons quotidiennement. C’est ainsi qu’il comprend ce qui est important pour nous. Et d’ailleurs en vieillissant, il perçoit très bien notre manque d’intégrité.

Quel parent ne s’est jamais fait reprendre par son enfant : « tu ne veux pas que je le fasse et toi tu le fais! » Plus le temps passe et plus nous devons être vigilantes face à la transmission de nos valeurs.

Il est normal de vouloir lui transmettre le plus de valeurs possibles, mais il faut bien admettre que, qui nous sommes parle plus fort que tous les beaux discours! Dans cette transmission des valeurs, nous voulons l’outiller pour qu’il s’épanouisse toujours davantage. Nous souhaitons lui épargner des moments difficiles, mais à la fin, il aura à déterminer ce qui est important pour lui!

Changer de valeurs

Il est vrai que le fait d’être parent peut influencer nos valeurs et cela peut nous amener à modifier certains aspects de nos vies comme le choix du quartier, notre horaire de travail, mais à l’intérieur de nous, il y a peu de changement. Nous sommes toujours habitées par notre passé, notre éducation et nos expériences difficiles.

En tant que parent nous ne serons pas toujours cohérents entre nos valeurs et nos actions. Nous pouvons aspirer à changer et il est important de savoir que ces changements se produisent rarement aussi vite que nous le souhaiterions. D’ailleurs, il est intéressant de constater que très souvent, ce que nous voudrions changer rapidement est une partie de nous qui est très bien enracinée et qui est difficile à modifier. Nous devons donc en venir à accepter le parent et l’être humain que nous sommes.

Il va de soi que nous continuerons à évoluer au contact de ce merveilleux petit professeur. Les remises en question et notre capacité à respecter nos valeurs seront toujours essentielles à notre bien-être et à celui de notre enfant.

N’oublions pas que changer nos valeurs peut représenter un long processus et qu’il est possible de faire des choix de valeurs différents en étant d’abord conscient de celles qui nous habitent.

Identifier nos valeurs

Pour savoir ce qui est important pour nous, il nous faut observer nos actions et la façon dont nous utilisons notre temps. Il se peut qu’après réflexion nous prenions conscience que nous négligeons des aspects qui sont vraiment importants pour nous, comme il est possible de se rendre compte de nos vraies valeurs. Il n’y a pas de jugement à poser sur les aspects que nous valorisons. Nous avons simplement avantage à reconnaître nos valeurs et à accepter ce qu’elles représentent.

Identifiez les valeurs qui sont importantes pour vous et demandez-vous si vous agissez en lien avec celles-ci? Bonne réflexion!

  • Accomplissement professionnel
  • Ambition
  • Amour
  • Apparence
  • Approbation
  • Argent
  • Authenticité
  • Autonomie
  • Communication
  • Compétition
  • Confort
  • Connaissance
  • Considération
  • Créativité
  • Dévouement
  • Esthétique
  • Famille
  • Fidélité
  • Humour
  • Honnêteté
  • Liberté
  • Loisir 
  • Perfectionnisme
  • Réalisation
  • Reconnaissance
  • Responsabilité
  • Santé émotionnelle
  • Santé physique
  • Sécurité
  • Sincérité
  • Spiritualité/Religion
  • Stabilité

Tous droits réservés


Posté dans Tous mes articles | Aucun Commentaire »